Le Mexique est une destination magnifique mais qui ne s’improvise pas. Bien accompagné, vous passerez un excellent séjour qui restera gravé dans votre mémoire. J’ai eu la chance de visiter ce magnifique pays et c’est un plaisir de vous livrer aujourd’hui mes meilleures astuces et les choses qu’il est bon de savoir avant de partir en voyage au Mexique. Si vous voulez en apprendre plus alors poursuivez votre lecture avec Imprudence des Voyages.

1) Choisir avec attention sa destination

J’ai voyagé pendant presque un mois au Mexique il y a deux ans, et c’est le meilleur conseil que je peux vous donner. Votre expérience du Mexique peut être radicalement différente selon les destinations dans lesquelles vous allez voyager. 

En effet, le Mexique est un pays de très grande taille et aux disparités immenses que ça soit en termes de sécurité, de développement ou encore de paysages.Bref, le Mexique offre une expérience unique à chaque coin du pays ! 

Notez qu’il est crucial de prendre en compte que le niveau de développement varie considérablement d’une région à l’autre. Alors que des destinations touristiques bien connues comme Cancún,  Mexico City ou encore Puerto Escondido offrent des infrastructures modernes, certaines zones plus éloignées peuvent présenter des défis logistiques. 

Soyez conscient que les conditions de voyage, les services et les normes d’infrastructures peuvent différer, nécessitant une planification minutieuse pour garantir une expérience agréable et sans accrocs. En choisissant judicieusement votre destination en fonction de vos préférences et de votre confort personnel, vous pourrez vous immerger pleinement dans la diversité captivante du Mexique tout en évitant les éventuels inconvénients liés aux disparités de développement.

Par ailleurs, Imprudence des Voyages connait bien le Mexique et saura être à votre écoute pour organiser votre voyage sur mesure.

2) Que penser de la sécurité au Mexique ?

Lorsque je suis partie au Mexique, je voyageais seule et pour être honnête j’étais assez parano au début de mon voyage. En fait, j’avais regardé trop d’articles et de témoignages concernant les problèmes de sécurité au Mexique. 

Quel est mon avis aujourd’hui ? Je n’ai pas trouvé que le Mexique soit une destination particulièrement dangereuse, je me suis sentie plus en sécurité que dans les pays du Maghreb ou encore à Paris. J’ai aussi trouvé que les locaux étaient vraiment très gentils et de bon conseil. 

Oui, il y a des problèmes de corruption et l’existence des cartels et des gangs est réelle. Cependant, ces problèmes ne touchent généralement pas les étrangers surtout dans les zones assez touristiques (citées ci-dessus). 

Mon meilleur conseil ? Restez à votre place, même si cela peut être tentant, n’achetez et n’acceptez jamais de drogue. Ne volez jamais et évitez de vous promener avec des sommes d’argent importantes. Si une dispute intervient, ne perdez au grand jamais votre calme et restez respectueux quitte à vous écraser. 

Se faire des amis locaux est aussi une bonne idée parce qu’ils pourront vous indiquer ce que vous devez ou ne devez pas faire. 

Renseignez-vous avant votre départ, même si Mexico City est devenu touristique, il y a tout de même des zones dans lesquelles il faut éviter de se rendre.

3) Ne pas boire l’eau du robinet et partir avec une trousse à pharmacie

Contrairement à l’Asie du sud-est, j’ai trouvé que la qualité de la nourriture était meilleure et que les risques d’intoxication alimentaire étaient plus limités (bien entendu, le risque zéro n’existe pas). Cependant, le nerf de la guerre reste l’eau du robinet, au Mexique, il n’y a pas d’eau courante potable. Il faut toujours acheter de l’eau en bouteille et s’assurer que le bouchon soit bien scellé. 

Fun fact, vous constaterez que la plupart des sodas sont bien moins onéreux qu’une bouteille d’eau, ce n’est donc pas une légende apprise en cours de géographie au lycée !

La meilleure recommandation que je puisse vous donner est de ramener votre trousse à pharmacie avec des basiques qui traitent les mots de ventres, mais aussi les maux de gorge. Pourquoi ? Les Mexicains adorent la climatisation et on a vite fait de s’enrhumer en prenant le bus ou en allant au restaurant. 

N’oubliez pas non plus de vous assurer afin que vos soins de santé soient pris en compte en cas de problème, nous vous conseillons l’assurance santé Chapka. Nous l’avons testée et approuvée !

4) Penser à prendre du liquide

Quel ne fut pas mon étonnement lorsque j’ai dû payer mon hôtel en liquide, ou encore que les restaurants n’acceptaient pas la carte bancaire. 

C’est une règle d’or, au Mexique tout se paie en liquide, il est très rare de trouver des services où les cartes bancaires sont autorisées. 

Par ailleurs, appelez votre banque afin de connaître les frais de retrait de liquide au Mexique. Pour ma part, je ne m’étais pas renseignée et à chaque retrait, 40 dollars américains m’étaient facturés (oui ça fait très mal). 

Il y a deux solutions pour minimiser vos frais bancaires : 

Effectuer un ou deux retraits de très grosses sommes. Dans ce cas, mieux vaut vérifier votre plafond de retrait auprès de votre banque et vous renseigner à propos des plafonds des distributeurs de billets locaux. 

Commander auprès de votre banque des pesos en liquide. Prenez garde au montant, car excédé 10 000 euros, vous devez déclarer cet argent à la douane. Si vous avez besoin d’importantes sommes d’argent, le mieux est de choisir la première option. 

Et surtout, ne gardez pas votre argent sur vous lorsque vous vous promenez, laissez-le à votre hôtel et mettez-le dans un coffre-fort prévu à cet effet. 

Bon à savoir : Si vous possédez des dollars américains vous pouvez les utiliser au Mexique, ils sont assez largement acceptés. Cependant, vous risquez de payer plus cher, régler en peso est en général plus avantageux sauf si vous possédez déjà des dollars et que vous souhaitez les écouler ou alors que les taux de change et de retrait sont très profitables.

5) Le réseau de bus et les collectivos sont au top

Pas envie de louer une voiture au Mexique ? Ce n’est pas un problème, le réseau de bus est excellent au Mexique. 

Pour voyager entre les grandes villes, utilisez le site internet de la compagnie de bus ADO et réservez en ligne ou alors rendez-vous dans la station de bus la plus proche. Les bus sont très bien équipés et sont presque toujours à l’heure. De plus, prendre le bus n’est pas très cher au Mexique. 

Cependant, méfiez-vous de la climatisation qui peut rendre les bus très froids, pensez toujours à prendre un pull avec vous. 

Pour vous déplacer à l’intérieur des villes, le mieux est de prendre les collectivos, ce sont des minibus qui traversent les villes. Ce type de transport ne coûte que quelques pesos. Le réseau des collectivos est un peu plus anarchique que celui des grands bus. Demandez aux locaux ou au personnel de votre établissement, ils sauront vous dire où il faut les prendre et où ils peuvent vous emmener. En effet, j’ai eu l’immense surprise de constater qu’à certains endroits rien ne notifiait qu’il y avait un arrêt !

6) Le Mexique n’est plus aussi abordable qu’il l’était

Mon voyage au Mexique s’est déroulé durant la période Covid et il est vrai que les prix étaient particulièrement intéressants. Le pays a encore la réputation d’être peu cher parce que c’est un fait qui était véridique il y a encore quelques années. 

Ne vous laissez pas avoir, voyager au Mexique nécessite un budget qui n’est pas négligeable. 

De manière générale, l’inflation a joué un rôle majeur dans cette tendance, avec une augmentation moyenne des prix d’environ 4% par an. Les coûts liés à l’hébergement, à la restauration et aux activités touristiques ont également augmenté, en particulier dans les zones très prisées par les voyageurs. Par exemple, dans des destinations phares telles que Playa del Carmen et Tulum, les tarifs des hôtels ont augmenté d’environ 15 % au cours des trois dernières années. De plus, la demande croissante pour des expériences exclusives et durables a contribué à une hausse des prix dans certains segments du marché. Malgré cette augmentation, il est toujours possible de trouver des options abordables en explorant des destinations moins touristiques et en planifiant soigneusement son itinéraire pour maximiser le rapport qualité-prix.

7) Cancún ce n’est pas aussi fantastique que l’on pourrait le croire

Même si dans l’esprit collectif Cancún vend du rêve, je peux vous assurer que ce n’est vraiment pas une ville intéressante. Si vous pouvez vous passer d’aller à Cancún, n’hésitez pas. 

Pour faire simple, Cancún est juste un enchevêtrement de grands buildings, il n’y a pas de vie locale ou d’authenticité. Je n’ai pas peur de dire que c’est plutôt moche et surfait. Par ailleurs, j’en ai parlé dans l’un de mes articles sur les destinations sur cotées.

Si vous décidez tout de même de visiter Cancún, évitez absolument la période du “Spring Break”. Durant cette période, des milliers de jeunes Américains débarquent à Cancún pour faire la fête et s’alcooliser. Cela n’a rien de reposant et ce n’est pas joli à voir !


Si le Mexique est une destination qui vous fait envie alors, n’hésitez pas à prendre contact avec Imprudence des Voyages afin de pouvoir discuter de votre projet. Nous restons à votre écoute pour vous organiser un voyage qui vous ressemble.

A lire également