Vous prévoyez un voyage au Portugal ou vous êtes tout simplement curieux ? Je vis au Portugal depuis plusieurs années et je peux témoigner que ce pays est plein de surprises. J’ai aujourd’hui envie de partager avec vous 10 faits étonnants que vous ne connaissez pas au sujet du Portugal. Que vous soyez passionné par l’histoire, le sport ou la culture, le Portugal offre une diversité étonnante.

1) L’océan est froid

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le Portugal n’a pas la chance d’avoir la mer Méditerranée le long de ses côtes, contrairement à beaucoup de ses voisins du sud de l’Europe. À la place, il est bordé par l’Atlantique, conférant à ses plages une beauté sauvage et préservée. Même si la météo est clémente en été, avec des journées ensoleillées et des températures agréables, l’eau de l’Atlantique peut être plutôt froide. En moyenne, la température de l’eau atteint environ 18 à 20 degrés Celsius pendant la saison estivale, ce qui peut surprendre certains visiteurs habitués aux eaux plus chaudes de la Méditerranée.

Malgré cela, les plages absolument magnifiques du Portugal attirent les visiteurs du monde entier, offrant un cadre spectaculaire pour des journées de détente au bord de la mer. La fraîcheur de l’Atlantique, bien que surprenante pour certains, devient une caractéristique distinctive qui ajoute une touche rafraîchissante à l’expérience balnéaire portugaise.

2) Le Portugal possède le plus long pont d’Europe

Le Pont Vasco de Gama, situé dans le quartier d’Oriente à Lisbonne, est une prouesse d’ingénierie qui s’étend sur plus de 17 kilomètres, ce qui en fait le plus long pont d’Europe. Pour vous donner une idée de sa longueur impressionnante, il dépasse même le célèbre Pont Charles à Prague.

À titre anecdote, le premier logement où j’ai résidé au Portugal offrait une vue panoramique sur ce pont emblématique. L’horizon marqué par la majestuosité de ce pont devient une toile de fond mémorable pour ceux qui ont la chance de vivre à proximité, ajoutant une dimension spectaculaire à leur quotidien.

3) La plus vieille nation d’Europe

Le Portugal est l’une des nations les plus anciennes d’Europe, avec des frontières définies qui ont pratiquement conservé leur forme inchangée depuis 1139. Cette stabilité historique remonte à la Reconquista, une période au cours de laquelle les forces chrétiennes ont progressivement récupéré la péninsule ibérique des Maures musulmans. En 1139, le traité de Zamorra a été signé, consolidant le territoire portugais et marquant le début de la nation portugaise indépendante.

Depuis lors, le Portugal a maintenu une continuité territoriale remarquable, préservant ses frontières tout au long des siècles. Cette longévité historique fait du Portugal l’une des nations les plus anciennes et les plus stables d’Europe. Cette stabilité a également eu une influence significative sur la culture et l’identité portugaises, contribuant à forger le caractère unique de ce pays sur la scène européenne. Ainsi, la notion de frontières inchangées depuis le XIIe siècle témoigne non seulement de l’ancienneté du Portugal en tant que nation, mais aussi de sa capacité à préserver son héritage au fil du temps.

4) Un célèbre joueur de foot est enterré au Panthéon

Eusébio da Silva Ferreira, célèbre joueur de football portugais, repose en paix au Panthéon national de Lisbonne, un honneur réservé à des personnalités marquantes de l’histoire portugaise. Né au Mozambique, Eusébio est devenu une légende du football portugais dans les années 1960.

Son talent exceptionnel et sa carrière réussie avec le Benfica, ainsi que son impact sur la scène internationale, font de lui l’un des joueurs les plus emblématiques du Portugal. Son entrée au Panthéon en 2015 reflète non seulement sa contribution exceptionnelle au sport, mais aussi le profond respect et l’admiration qu’il continue d’inspirer dans le cœur des Portugais. 

Son héritage perdure, et son repos au Panthéon symbolise la reconnaissance nationale pour un homme qui a transcendé les frontières du sport pour devenir une véritable icône du Portugal.

5) La plus vieille librairie du monde

La librairie Bertrand de Chiado, à Lisbonne, est la plus vieille librairie du monde et j’ai la chance d’y aller régulièrement puisque j’adore la littérature et qu’elle se trouve assez proche de mon domicile. 

Fondée en 1732, elle a survécu à travers les siècles pour devenir un trésor culturel inestimable. Nichée dans le quartier historique de Chiado, la librairie Bertrand a été le témoin silencieux de l’évolution de la littérature et de la société portugaises. Avec son charme intemporel, ses étagères regorgeant de livres et son atmosphère empreinte d’histoire, cette librairie offre une expérience unique. Son inclusion au patrimoine culturel portugais reflète son rôle en tant que gardienne du savoir et son importance dans la préservation de la culture littéraire du Portugal.

6) L’un des pays les plus sûrs au monde

Le Portugal s’affirme comme l’un des pays les plus sécurisés au monde, offrant une quiétude exceptionnelle à ses résidents et visiteurs. Selon les statistiques internationales, le taux de criminalité au Portugal est notablement bas. Les rapports récents indiquent que le taux d’homicides pour 100 000 habitants est inférieur à 1, ce qui est considérablement en dessous de la moyenne mondiale. De plus, les crimes violents et les incidents majeurs sont relativement rares, renforçant ainsi la réputation du Portugal en tant que destination sûre. Les autorités portugaises accordent une grande importance à la sécurité publique, ce qui se traduit par des mesures efficaces et un climat général de confiance. 

En étant une jeune femme dans ma vingtaine, je peux vous assurer que vivre au Portugal est vraiment mieux sur cet aspect, que de vivre en France. Je peux sortir tard le soir sans jamais me faire ennuyer.

7) Des vagues spectaculaires

​​Le Portugal, et plus précisément Nazaré, a acquis une renommée mondiale en tant que mecque du surf extrême, où les plus grandes vagues jamais surfées déferlent le long de la côte atlantique. Les conditions géographiques uniques de Nazaré, avec son canyon sous-marin profond, créent des vagues géantes qui défient l’imagination. Des surfeurs intrépides du monde entier convergent vers cette petite ville portugaise pour affronter des murs d’eau pouvant atteindre des hauteurs extraordinaires, souvent bien au-delà de 20 mètres. 

C’est ici, sur le spot de Praia do Norte, que le record du monde de la plus grande vague jamais surfée a été établi. Garrett McNamara, un surfeur américain a réussi à dompter une vague impressionnante de 23,77 mètres de haut le 28 janvier 2013. Cette réalisation extraordinaire a été homologuée par Guinness World Records.

8) Les Portugais adorent faire la queue

L’art de faire la queue est profondément enraciné dans la culture portugaise, illustrant un aspect particulier de la vie quotidienne. Les Portugais ont élevé cette pratique à un niveau presque cérémoniel, démontrant une patience tranquille et un respect mutuel dans toutes les situations, qu’il s’agisse d’attendre leur tour dans une boulangerie animée, à un guichet de service, ou même dans les transports en commun. Faire la queue au Portugal n’est pas simplement une question d’ordre, mais c’est un acte social qui témoigne du sens du civisme des Portugais. Cette approche révèle également la convivialité du peuple portugais, car les conversations animées entre les personnes dans la file d’attente créent souvent une atmosphère chaleureuse et amicale. 

Ne vous faites pas avoir, devant l’entrée de nombreux lieux publics, opérateurs téléphoniques, rayon charcuterie, poste, pharmacie et j’en passe. Vous trouverez de petites machines sur lesquelles vous devrez tirer un ticket avec votre numéro. Même s’il n’y a qu’une seule personne dans la queue, il faut absolument que vous preniez ce ticket. De même pour les transports en commun, la première personne arrivée à l’arrivée rentre la première même si elle n’est pas à côté de la porte du bus. Cela ne se pratique plus dans les grosses villes à cause des touristes, mais cela est encore de vigueur dans les lieux plus authentiques.

9) Les Portugais sont doués en langue

La maîtrise de langues étrangères est une caractéristique distinctive chez les Portugais, qui se distinguent par leur aptitude à s’exprimer en anglais et en français. Souvent salués pour leur compétence linguistique, les Portugais ont investi dans l’apprentissage des langues étrangères, en particulier l’anglais et le français, ce qui facilite grandement la communication pour les visiteurs internationaux.

Dans les zones touristiques et les centres urbains, la plupart des Portugais, en particulier la jeune génération, sont à l’aise dans ces langues. Cette compétence linguistique contribue à créer une atmosphère accueillante et accessible pour les voyageurs étrangers, renforçant ainsi la réputation du Portugal en tant que destination ouverte et conviviale. Que ce soit dans les cafés pittoresques de Lisbonne ou sur les plages ensoleillées de l’Algarve, les visiteurs peuvent souvent échanger avec les habitants dans un anglais ou un français fluides, ajoutant une dimension interculturelle enrichissante à leur expérience.

10) Les Portugais sont très accueillants

L’hospitalité chaleureuse des Portugais est une caractéristique fondamentale de leur culture, créant une atmosphère accueillante pour tous ceux qui visitent ce magnifique pays. Les Portugais sont réputés pour leur amabilité innée, leur générosité et leur disposition à partager leur culture et leur patrimoine avec les visiteurs. Que ce soit dans les ruelles pittoresques des villes historiques, dans les petits villages pittoresques ou sur les plages ensoleillées, les Portugais accueillent les étrangers avec un sourire sincère. La tradition de l’hospitalité est profondément enracinée, se manifestant à travers des gestes simples comme offrir un café, partager des conseils locaux ou inviter à goûter des spécialités culinaires. Cette ouverture d’esprit et cette convivialité créent des moments mémorables, faisant de chaque rencontre avec les Portugais une expérience enrichissante et chaleureuse, où l’on se sent instantanément bienvenu et intégré à la vie locale.

A lire également