Quelle est la hantise de tous les voyageurs ? Être victime de vol, bien évidemment ! 
Se faire voler peut arriver à n’importe qui, c’est une situation bien désagréable, surtout en voyage. Cela dit, le vol en voyage peut être évité grâce à quelques astuces. 

1) La sacoche banane est votre meilleure amie

Longtemps considérée comme peu esthétique, la sacoche banane fait son grand retour dans le monde de la mode et ce n’est pas tout… Cette sacoche est l’accessoire indispensable pour limiter le risque de vol. Par ailleurs, il s’agit de l’accessoire phare de Julia, créatrice d’Imprudence des Voyages, elle ne jure que par ça !

Ranger vos effets personnels dans un sac à dos ou dans vos poches est rarement une bonne idée puisque les pickpockets peuvent y avoir accès facilement. La sacoche se porte à votre taille et à l’avant de votre corps, de cette manière, elle ne peut pas vous être arrachée et vous pouvez toujours garder un œil dessus. Ce n’est pas le seul avantage de la banane puisqu’elle vous permet d’accéder et de ranger vos affaires très facilement. 

Certes, les bananes ne sont pas très larges, mais elles contiennent assez d’espace pour vous permettre d’y conserver ce qui est nécessaire : papiers d’identité, téléphone, argent liquide, cartes bancaires. Vos autres effets personnels peuvent rester dans votre sac à dos.

Créons votre voyage sur mesure

2) Emportez un cadenas et utilisez les coffres-forts présents dans vos logements

Selon les logements dans lesquels vous allez séjourner, il existe différents moyens de vous prémunir contre le vol. 

Si vous logez en dortoir, prévoyez systématiquement un cadenas, en général les auberges de jeunesse mettent des casiers à disposition de leurs hôtes. De cette manière, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles en évitant toute mauvaise surprise. 

Concernant les hôtels, vous pourrez certainement y trouver des coffres-forts où ranger vos effets personnels. Même si vous ne partagez pas votre chambre avec des inconnus, le personnel de l’établissement a toujours accès à votre chambre et le risque zéro n’existe pas. 

De manière générale, il est nécessaire de faire vos recherches avant de réserver un logement. Ceci afin de vous assurer que des coffres-forts et des casiers soient à disposition. N’hésitez pas à demander à l’équipe d’Imprudence des Voyages de vérifier cette information, nous serons ravis de contacter les établissements dans lesquels vous allez séjourner.

3) Évitez de voyager avec des objets de valeur

Avez-vous déjà entendu cette expression « Vivons mieux, vivons cachés​​ » ? Figurez-vous que nous avons beaucoup à apprendre de cette maxime ! En effet, dans certaines destinations, il vaut mieux se montrer discret et s’abstenir d’exposer à la vue de tous vos effets personnels. 

En voyage, n’emportez que le strict minimum avec vous, premièrement cela rendra vos déplacements plus aisés puis en cas de vol vous subirez des pertes moins coûteuses. Par ailleurs, afin d’éviter d’attirer l’attention sur vous, le mieux est de s’habiller comme les locaux et de laisser vos habits d’occidentaux à l’hôtel.

Évitez de voyager avec des objets de valeurs (ou du moins de les rendre visibles), voici une liste non exhaustive qui pourra certainement vous être utile : 

  • Bijoux (même en toc, car ils peuvent attirer l’œil des voleurs)
  • Vêtements et sacs de marques
  • Grosses sommes d’argent en liquide
  • Téléphone, ordinateur, caméras

Renseignez-vous concernant le niveau de sécurité de l’État dans lequel vous allez voyager. En général, les pays d’Asie de l’Est sont relativement sûrs alors que si vous décidez de vous rendre en Amérique du Sud vous serez potentiellement plus exposé au vol. Cependant, il faut garder à l’esprit que le risque zéro n’existe pas et que vous pouvez vivre une mauvaise expérience n’importe où.

4) Écoutez les conseils des locaux et votre intuition

En 6 ans de voyage, je ne me suis presque jamais sentie en danger, pourtant je suis une jeune femme qui voyage seule. La plupart des gens croisés durant mes voyages étaient profondément gentils et ont toujours tout fait pour m’aider. Écoutez les locaux et les autres voyageurs, par exemple, s’ils vous déconseillent d’aller dans un quartier de la ville dans laquelle vous voyagez après une certaine heure, suivez leurs conseils à la lettre. Pour limiter le risque de vous faire voler, le mieux est de rester dans les lieux les plus sûrs. C’est par ailleurs le secret d’un voyage réussi, découvrir sans se freiner tout en évitant de prendre des risques inconsidérés. 

N’hésitez pas à suivre votre intuition qui est un véritable allié. Il est certain que certaines personnes ne sont pas toujours bien intentionnées et il peut être complexe de prêcher le vrai du faux. Faites confiance à votre instinct, tous les grands voyageurs vous le diront, si un individu ou une situation vous met mal à l’aise, fuyez ! Il n’y a aucune honte à cela, vous avez tout à fait le droit de couper court à une conversation ou de quitter un lieu.

5) Renseignez-vous sur les arnaques courantes et apprenez à dire non

Chaque pays à son lot d’impostures, mais si vous les connaissez, vous serez moins enclin à en être victime. Bien qu’une arnaque ne soit pas forcément considérée comme un vol au sens pur, son but est généralement de vous soutirer de l’argent. Prenez le temps de vous informer sur les escroqueries les plus communes de votre de prochaine destination ou demandez nos conseils avisés de professionnels du voyage.

Premièrement, rien n’est gratuit (ou presque) ! Lorsque vous voyagez et qu’une personne décide spontanément de vous offrir quelque chose ou de vous aider, précisez toujours que vous n’avez pas d’argent, si vous avez le sentiment que cette proposition est suspecte. 

Par exemple, au cours d’un voyage au Maroc, j’ai remarqué à mes dépens que tous les services qui m’étaient rendus devaient être monnayés. Alors que je demandais mon chemin, les locaux se montraient agréables et offraient de m’escorter puis me réclamaient de l’argent de manière insistante. 

Ensuite, renseignez-vous sur les coûts réels des achats que vous souhaitez effectuer. Dans de nombreux pays, les commerçants n’auront aucune pitié et vous factureront deux à trois fois plus cher que les locaux. N’hésitez pas à négocier et à leur expliquer que vous connaissez la valeur exacte de ce que vous comptez acheter. Il en va de même pour les taxis, prenez conscience des prix puis fixez toujours la somme de la course avant de monter dans le véhicule, cela vous évitera de régler une note salée. 

Dans les régions du globe les plus pauvres, vous serez très certainement confronté à des locaux qui vous demandent de l’argent en jouant sur votre corde sensible. Libre à vous, de faire preuve de générosité, mais gardez à l’esprit que vous ne pouvez pas aider tout le monde. L’action la plus juste que vous pouvez réaliser est de verser de l’argent à une association locale, d’offrir des objets de première nécessité aux personnes dans le besoin et de consommer local.

Et si je me fais voler, que dois-je faire ?

Si malgré toutes nos précautions vous vous retrouvez dans une situation délicate, ne paniquez pas. 

Ne vous opposez pas au voleur si vous êtes seul, dans un endroit isolé ou encore la nuit (notamment en Amérique Centrale, en Amérique du Sud, certaines régions d’Afrique notamment Afrique du Sud et dans les régions autour de l’Inde et du Pakistan). Vous ne pouvez pas savoir si la personne en face de vous est armée ou peut se montrer violente. Il vaut mieux se faire dérober son téléphone plutôt que de courir des risques inconsidérés.

Si un objet de valeur vous a été dérobé ou si vous avez été victime d’un vol avec violence, dirigez-vous toujours vers les autorités compétentes : en règle générale, il s’agit de la police. N’espérez pas forcément retrouver l’objet volé, mais demandez-leur de vous présenter un document attestant de votre passage et du vol. 

Si des papiers tels que votre passeport ont été volés, il est nécessaire de vous rendre à l’ambassade correspondante à votre nationalité afin qu’ils puissent trouver une solution et vous fournir de nouveaux papiers. N’attendez pas la fin de votre séjour pour effectuer cette démarche, acquérir de nouveaux papiers peut se révéler être un vrai casse-tête. 

Ensuite, vous pouvez faire appel à votre assurance ou à votre carte bancaire. Et oui, si vous apportez la preuve que vous avez été volé (avec un certificat issu de la police), vous pourrez certainement obtenir un remboursement !

Quand vous souscrivez une carte bancaire, vous avez des avantages et certaines banques vous protègent en cas de vol en voyage. Par ailleurs, si votre carte bancaire a été volée, faites opposition dès que vous le pouvez, cela vous évitera de vous retrouver avec un compte en banque vide. 

Le mieux reste tout de même d’assurer vos objets de valeur, surtout lorsqu’il s’agit de votre smartphone ou ordinateur.

Séduit par nos conseils professionnels ? Envie de nous faire confiance dans la préparation de vos prochaines vacances ? Remplissez notre formulaire et faisons connaissance. 

A lire également