Le retour à la maison après une aventure passionnante peut souvent susciter des émotions contradictoires. Si les souvenirs de votre voyage persistent, la reprise de la vie quotidienne s’accompagne également d’un sentiment de mélancolie, même de tristesse et de remise en question. Ce phénomène, généralement appelé « blues post-voyage », est une expérience courante chez les voyageurs.

Comprendre le blues post-voyage

Comprendre le blues post-voyage, c’est reconnaître les montagnes russes émotionnelles qui vous saisissent suite à un voyage enrichissant. C’est traverser un mélange de mélancolie pour les endroits que vous avez explorés, les personnes que vous avez rencontrées et les expériences que vous avez vécues tout en étant confronté aux réalités du retour à la vie quotidienne. Notre fondatrice, Julia, est actuellement en plein dedans, suite de son retour en France après avoir voyagé quelque temps en Malaisie et au Vietnam.

Ces émotions peuvent aller d’un sentiment de tristesse et de nostalgie à une aspiration à la liberté et à l’aventure. Il est important de se rappeler que le blues post-voyage est un élément normal de l’expérience du voyage, qui témoigne de l’impact profond de vos tribulations. Je suis la première à éprouver ça, vivant entre le Portugal et Israël, j’ai toujours un petit coup de mou lorsque je passe d’un pays à un autre. Je dois me réhabituer à un autre quotidien, à une nouvelle culture, changer la langue que je parle… Ce n’est pas anodin et cela arrive aux baroudeurs les plus aguerris.

Certaines personnes peuvent connaître des états dépressifs suite à un voyage ou ressentir un réel choc des cultures (cela se produit notamment avec les voyages en Inde). Bien que ces issues soient rares si vous les traversez alors il ne faut pas hésiter à communiquer à ce sujet et à se faire accompagner par un professionnel.

Créons votre voyage sur mesure

Les aspects positifs du blues de retour de voyage

Le blues post-voyage peut être étonnamment positif, car il témoigne que votre voyage a eu un impact significatif sur vous. Il est l’occasion d’une introspection, d’une gratitude et d’une motivation pour continuer à explorer la planète bleue. Ce blues atteste du pouvoir enrichissant du voyage, encourageant l’épanouissement personnel, la créativité et des liens plus profonds avec le monde et vos propres aspirations. Par essence, le blues de retour de voyage peut-être un véritable moteur qui va vous pousser à changer votre vie pour le meilleur.

Réflexion et croissance personnelle 

Les blues post-voyage sont l’occasion de réfléchir. Vous pourrez évaluer les expériences et l’évolution personnelle qui se sont produites au cours de votre voyage, et apprécier la façon dont cette aventure a enrichi votre vie. Le voyage peut amener de réels changements dans votre vie et votre manière de penser, c’est bel et bien la meilleure école du monde.

Une fois ce blues passé alors vous aurez l’esprit beaucoup plus clair pour prendre d’excellentes décisions et vous lancer dans de nouveaux projets.

Gratitude 

Le blues de retour de voyage peut favoriser la gratitude pour les souvenirs que vous avez créés et les occasions que vous avez eues de découvrir de différentes cultures et de nouveaux lieux. Si vous avez voyagé dans des pays peu développés, vous avez certainement dû vous rendre compte que la vie occidentale recèle de privilèges en tout genre. Après un voyage, vous prendrez conscience de la chance que vous avez d’avoir accès à de l’eau potable, à l’éducation ou encore à la santé. Voyager permet d’apprendre à mieux apprécier le moment présent et ce que l’on possède.

Créativité et reconnexion à soi-même

Les voyages inspirent souvent la créativité. Le blues post-voyage peut conduire à des activités telles que l’écriture, l’art ou la photographie, afin de revivre et de partager ses expériences. 

Grâce au voyage, vous sortez de votre zone de confort, vous êtes loin de tout ce que vous connaissez et de vos proches, sans compter que vous brisez la routine. Il ne vous reste plus qu’une chose : votre propre compagnie. Vous n’aurez donc plus d’autre choix que de passer du temps avec vous-même et de vous reconnecter à ce que vous êtes au fond de vous. C’est certainement un enseignement que vous garderez précieusement à votre retour de voyage.

Des liens plus forts avec vos proches

Le voyage a le pouvoir de renforcer vos liens avec vos amis et votre famille. En effet, c’est lorsque vous serez loin des personnes qui vous sont chères que vous vous rendrez compte à quel point ils vous manquent et combien ils sont importants dans votre vie. Il est probable que vos proches restés dans votre pays éprouvent la même chose à votre égard. 

De plus, le voyage offre à prendre de la distance et à relativiser par rapport à certains accrochages que vous auriez pu avoir avec des personnes qui sont précieuses à vos yeux. Rien de mieux pour prendre son temps et ensuite se réconcilier.

Sensibilisation à la culture et esprit critique 

Le blues de retour de voyage renforcera votre appréciation de la diversité culturelle, en vous encourageant à vous engager et à en apprendre davantage sur les différentes cultures de votre pays d’origine. Vous vous forgerez de nouvelles opinions sur divers sujets et cela vous offrira certainement de nouvelles opportunités et une autre vision du monde.

Comment gérer le blues de retour de voyage ?

Si vous craignez d’expérimenter le blues post-voyage, il existe quelques moyens d’y faire face et de l’anticiper. 

La première chose est d’accepter ce blues de retour de voyage et de vivre à fond votre expérience à l’étranger. Vous pouvez anticiper ce blues, mais vous ne l’éviterez pas si cela doit réellement vous arriver. Alors le mieux est de garder cela à l’esprit et de ne pas vous faire un sang d’encre. 

Pour mieux vivre le blues post-voyage, nous vous encourageons à prendre un maximum de photos et de vidéos, de rédiger un carnet de voyage avec vos expériences et vos ressentis. Vous pouvez également apprendre quelques recettes de cuisine pour continuer à manger la gastronomie du pays dans lequel vous avez voyagé à votre retour. 

Si vous avez une passion pour les langues, n’hésitez pas à prendre des cours pour vous perfectionner ou à aller à la rencontre d’expatriés venant du pays dans lequel vous avez voyagé et qui vivent près de chez vous. 

Mettre toutes ces choses en place vous permettra de faire une coupure plus facile et de continuer à en apprendre et à vivre une culture qui vous a tant marquée. 

Restez positif, il y a certainement des choses qui ont dû vous manquer lorsque vous étiez en train de voyager, c’est l’occasion d’en profiter. Ensuite relativisez, le pays dans lequel vous avez voyagé a peu de chance de disparaître et vous aurez d’autres occasions d’y retourner. 

La dernière chose pour casser ce blues de retour de voyage ? Programmez votre prochaine expédition ! Et pour cela, Imprudence des Voyages peut vous être d’une grande aide. Nous sommes experts dans la création de voyages uniques qui sortent des sentiers battus !

A lire également